VS-Webzine.com – WinterMoon Symphony (2008) review

WELICORUSS, c’est un peu comme le port-salut, c’est écrit dessus. En effet, nous sommes en présence d’un groupe russe, venant de Sibérie plus exactement. Il faut avouer que j’ai très peu de trucs russes dans ma CDthèque, d’ailleurs, je crois que j’ai juste un CD de TATU (ça vous dit quelque chose ? Mais si, les fausses lesbiennes, souvenez-vous ! Loufi était fan !), c’est dire ! “Wintermoon Symphony”, le premier album, est sorti en octobre 2008 en Russie. Là encore, le titre du CD nous renseigne pas mal sur le genre de metal pratiqué : “Wintermoon”, ça sent le black à plein nez (ben oui, qui dit “hiver” dit “neige”, qui dit “neige” dit IMMORTAL marchant comme des crapauds dedans, et qui dit IMMORTAL dit “black metal” bien sûr) et “Symphony”, la… symphonie… En effet, WELICORUSS est un groupe de black metal symphonique !

On pourrait donc rapprocher WELICORUSS de groupes comme DIMMU BORGIR, les orchestrations, voix féminines sont très présentes, ce qui donne un côté très mélodique à l’ensemble, sans doute trop pour les “puristes” du black. N’étant pas spécialement fan de true black metal, personnellement, ça m’arrange, le black sympho étant pratiquement le seul genre de black que je réussis à écouter sans avoir envie de dormir. La première chose qui m’a frappé, c’est le côté pro de cet album, qui n’a pas grand-chose à envier à nos groupes occidentaux. L’esthétique du livret est aussi très réussie, me rappelant un peu CATAMENIA dans l’esprit (sans le loup). Et le plus important, la musique ? Comme je le disais, elle est très mélodique (pour du black bien sûr, ce n’est pas du hard FM), recherchée en même temps (il y a beaucoup de passages instrumentaux) et accrocheuse.

En résumé, les amateurs de black sympho devraient largement y trouver leur compte, les fans de true black, peuvent passer leur chemin. Et les amateurs de metal non extrême peuvent y jeter une oreille voire deux (ou trois pour ceux qui ont passé leurs vacances à Tchernobyl), car si on fait abstraction de la voix black, c’est tout à fait écoutable. En tout cas, on passe un très agréable moment à l’écoute de “Wintermoon Symphony” et les 50 minutes passent très vite, on en redemande. Un excellent premier album !

A noter qu’on retrouve sur le CD deux vidéos (qu’on peut voir sur le MySpace), le clip de “Blizzard” (un morceau instrumental, choix assez bizarre), assez honnête pour un clip du genre qui se veut “esthétique”, ainsi que “Slavonic Power”, plus classique, avec des images live.

Original source:
www.vs-webzine.com